Vous souhaitez
un spectacle,
une conférence
ou une composition de
Sylvain Audinovski ?
 



 

SYLVAIN AUDINOVSKI

 

Le chef qui ouvre l'orchestre

 

Parisien né à Montmartre, il prend ses premiers cours de violon à l'âge de 9 ans, mais ce n'est qu'à 18 ans que Sylvain a son premier flash: il décide avec treize "copains" du lycée Condorcet de créer un petit orchestre dans le lycée.

Aucun d'eux ne voulant diriger, Sylvain prend alors la baguette, et orchestre cinq morceaux : un cocktail de grands thèmes de musiques classique et pop. Sa famille l'encourage à condition qu'il fasse également des études (sérieuses).

L'année 2000, Sylvain Audinovski fait une rencontre importante avec le célèbre pédagogue Jean-françois Zygel qui le conseille, le forme en cours particuliers afin d'entrer au CNSM de Paris.

Sylvain entre dans la classe de Zygel et l'assiste même pour la direction d'un chœur. Il devient alors triple lauréat du CNSMDP, notamment avec l'aide de son autre professeur Thierry Escaich.

 

En 2008 Sylvain fait une rencontre fondamentale avec le grand chef d'orchestre japonais Yutaka Sado qui lui dévoile un nouveau monde musical et le pousse d'avantage dans la direction d'orchestre. Il devient alors lauréat du concours de direction d'orchestre de Zagreb.

 

Sylvain Audinovski est un chef amoureux de l'orchestre. Pour lui, l'orchestre est si beau qu'il faut le partager beaucoup plus. Sa passion est d'ouvrir l'émotion -et les rouages- de l'orchestre au plus grand nombre. Ses prestations visent à sortir l'orchestre de son confinement, que ce soit en spectacle, soirée de gala, conférence, discours, atelier, auprès des entreprises, des universités, des écoles, et notamment pour le service Jeune Public de l’Opéra National de Paris depuis douze ans.

 

Pour porter sa vision de "l'orchestre everywhere", Sylvain crée en 2007 L’Ensemble Bonsai, « petit » orchestre qui ouvre le classique à tous les styles, et en tous lieux, hors des contextes habituels.

 

Mathieu Lamboley (qu’il a rencontré quand il était étudiant au CNSMDP) entend les échos de son travail et lui présente en 2014 l’idée de Gérard Louvin et Daniel Moyne d’un orchestre classique-pop. Gérard Louvin découvre le travail de Sylvain et de ses musiciens. C’est ainsi que se lance leur collaboration pour l'orchestre OdinO.

 

Sylvain déclare à ce propos : «OdinO est un projet ouvert qui correspond à ma vision de la musique. Nous mettons la richesse de l’orchestre classique au service du dynamisme de la pop. A l'inverse tous les moyens modernes de sonorisation, de lumière et de scénographie sont au service de la symphonie classique. J’aborde ce travail avec le plaisir de partager l’émotion et de savourer ces notes de musique avec le plus grand nombre, car- au fond- ces notes sont les mêmes chez Bach et Daft Punk : quand on se place  sur le terrain de l'émotion, on peut vibrer pour une chanson de Queen tout en étant sensible aux symphonies de Brahms ! Avec OdinO, sous l'impulsion active de Gérard Louvin, imaginé avec lui et Damien J.Jarry sur la base des orchestrations de Mathieu Lamboley, c'est l'émotion et l'ouverture que nous mettons en avant. »

 

Sylvain Audinovski continue et développe sa vision d'un orchestre qui s'ouvre à tous les publics, y compris la petite enfance : son nouveau spectacle Musique Enjouée emmène l'orchestre par les jouets, aux enfants de 3 à 7 ans. 

Par ailleurs, il se consacre aussi à la pratique amateure, à travers le Choeur Bonsaï.

 

EN BREF

Chef d'orchestre indépendant, Paris, France.

Sylvain Audinovski ouvre l'orchestre à tous les univers.

Il se produit en Europe et ailleurs (Chine, Venise, Londres, Barcelone, Bruxelles, Saint-Pétersbourg, Paris, France).

Il intervient à l’Opéra National de Paris pour la présentation des récitals "Découvrir la voix", depuis treize ans.

Il est directeur de l'orchestre L'Ensemble Bonsai et responsable de différents programmes musicaux, notamment pour les jeunes.

Ses interventions le conduisent partout, en entreprise, en école supérieure, auprès des enfants de tous âges, sur l'eau, dans le désert, en prison. Il enseigne « Le management du chef d’orchestre » à l'ESSEC. Il est directeur artistique dans le domaine du luxe.

Ancien élève du chef japonais Yutaka Sado, de Jean-François Zygel et Thierry Escaich, Sylvain Audinovski est un artiste et pédagogue recherché.

Sylvain AUDINOVSKI

The conductor who opens the orchestra

 

Artistic director, composer and conductor, for public or private orchestral productions in Europe (Paris, Versailles, London, Saint-Petersburg).

A talented musician, who is starting his career.
An excellent mediator for young people's concerts (Opera National de Paris)

A Music Director with the Ensemble Bonsai from 2007.

A Music Director with the pop symphonic orchestra OdinO

An associated artist to the Theatre Montansier (Versailles)

His creative approach towards lyrical conducting (Tosca, Candide, The Three penny Opera, Carmen, Samson and Dalila) has captured the interest of both artists and audiences, and have earned him the recommandation of great artists.

Sylvain AUDINOVSKI

Der Chef, der das Orchester öffnet

 

Er arbeitet als künstlerischer Koordinator, Komponist und Dirigent für öffentliche oder private Orchester-Produktionen in Europa (Paris, Versailles, London, St-Petersburg).

 

Ein talentierter Musiker am Anfang seiner Karriere.

Ein hervorragender Vermittler für das junge Publikum (Opera National de Paris)

Künstlerischer Leiter des Orchesters Ensemble Bonsai seit 2007.

Künstlerischer Leiter des Pop-symphonisches Orchesters OdinO

Artist im Theatre Montansier (Versailles)

 

Sein kreativer Ansatz zur Musik und insbesondere zum lyrischen Repertoire (Tosca, Candide, Die Dreigroschenoper, Carmen, Samson & Delilah) hat das Interesse sowohl der Künstler als auch des Publikums erorbert und brachte ihm die Empfehlungen von musikalischen Persönlichkeiten.